Joseph Dalby

Photos

Parents : Henri, Françoise

Épouse : aucune

Enfants : aucun


Général

Naissance : 1889

Décès : 1981 (92 ans)

Profession : instituteur, poète

Prénoms : Joseph Henri


Histoire

Pendant son enfance, il passe beaucoup de temps avec les enfants Dubois (Georges, Gabrielle et Marguerite) parce que les deux familles sont voisines et de plus cousines éloignées.

Il devient instituteur.

En parallèle, il écrit des poèmes sous le nom d'Henri Dalby et arrive à une certaine notoriété à l’époque. Il existe une page Wikipedia dédiée à lui.

À sa mort, il lègue par testament son logement à la ville d’Auxerre afin d’en faire un musée à sa mémoire, ce qui est refusé.


Autobiographie

Il a écrit un livre inédit inspiré de sa propre vie. Il y a beaucoup d’écarts avec la réalité, de ce qu’en dit Henry-Louis dans une lettre, mais le texte n'en reste pas moins assez intéressant. On y voit :

- Georges Dubois, sous les traits de « Lucien ». Son caractère, ses jeux et ses amis sont longuement décrits. Le personnage de Lucien a été adopté par ses parents, ce qui n’est pas le cas de Georges.

- Marguerite et Gabrielle Dubois, unies sous les traits de « Gisèle ». Comme le personnage est un mélange des deux filles, il est difficile de faire la part des choses, mais au moins son passage au pensionnat est décrit (Marguerite est allée au pensionnat dans sa jeunesse). Le narrateur a une amourette avec ce personnage, ce qui conduit à quelques scènes sensuelles d'adolescents brossées par l’auteur avec une précision minutieuse et un peu gênante.

- François Dubois, sous les traits de « Justin Lubeau ». Il est décrit comme un homme riche possédant un café-concert à Auxerre. On sait au moins que François Dubois avait de l’argent et qu’il s’était enrichi de façon pas toujours morale, ce qui avait déterminé sa fille Marguerite à refuser l’héritage, mais on ne sait pas s’il avait précisément un café-concert.

- Louise Chappuy, sous les traits d’« Aline Lubeau ». Son caractère et décès prématuré sont décrits.


On en a les extraits suivants :

- un extrait où il décrit toute la famille Dubois à l'époque du décès de la mère.

- un extrait nommé « Jeux dans le chemin creux » où il décrit ses jeux avec les enfants Dubois.